Menu principal
 

PETIT-DÉJEUNER AVEC DES TÊTES À PAPINEAU


  Qui sommes nous?
Petits déjeuners
Symposium
Membres
Organisations de soutien
Dossiers parlementaires
Études PFST
PFST-Industrie Canada
Sciences et génie à la page
Protection de la vie privée
 
 

Cette série vedette, vitrine de résultats exceptionnels de la recherche canadienne, rassemble parlementaires et experts en science et génie afin de fournir un apercu indépendant dans un forum non-partisan où le lobbying est strictement interdit. Cette série prestigieuse offre une occasion unique pendant laquelle des scientifiques peuvent communiquer leurs résultats les plus importants à un auditoire distingué qui comprend les décideurs qui comptent.

La série est co-commanditée par le PFST, qui regroupe plus de 25 organisations scientifiques et fonctionne sous l'égide de la Société Royale du Canada, et le CRSNG.


Lorsque les cellules choisissent le mauvais moment pour mourir

conférence de
Alexander MacKenzie, Université d'Ottawa

En médecine, comme en politique, tout est dans la synchronisation. Lorsque les cellules meurent prématurément, des maladies dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la dystrophie musculaire peuvent en résulter, et lorsqu’elles traînent en longueur, le cancer peut apparaître.

Le Dr Alexander MacKenzie, de l’Université d’Ottawa, a étudié la mort des cellules chez les personnes atteintes de la maladie d’Aran-Duchenne – une forme héréditaire fatale de paralysie infantile. Il a découvert une famille de gènes qui a une incidence importante sur l’apoptose – la forme la plus commune de mort cellulaire programmée. Par ricochet, la découverte du chercheur a mené à la création d’une entreprise de biotechnologie et à la mise au point de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement d’une vaste gamme de troubles. Le premier produit de cette initiative, un agent conçu pour traiter le cancer de l’ovaire, doit faire l’objet d’essais au début de l’an prochain. M. MacKenzie nous parlera de ces découvertes et de la voie qu’elles empruntent, qui souvent mène indirectement de la recherche fondamentale aux nouveaux traitements.

Alexander MacKenzie est généticien moléculaire au Département de pédiatrie de l’Université d’Ottawa, pédiatre traitant au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et directeur de l’Institut de recherche de l’hôpital. Il a récemment été nommé vice-président à la recherche chez Génome Canada, l’organisme qui appuie la recherche canadienne en génomique et en protéomique.

Une interprétation simultanée sera assurée dans les deux langues officielles.

COMMANDITAIRES :
- le président du Sénat, l'Hon. Daniel Hays
- le président de la Chambre des communes, l'Hon. Peter Milliken
- le Partenariat en faveur des sciences et de la technologie
- le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG)

DATE: jeudi, le 11 mars 2004 de 7 h 30 - 9 h 00