Menu principal
 

PETIT-DÉJEUNER AVEC DES TÊTES À PAPINEAU


  Qui sommes nous?
Petits déjeuners
Symposium
Membres
Organisations de soutien
Dossiers parlementaires
Études PFST
PFST-Industrie Canada
Sciences et génie à la page
Protection de la vie privée
 
 

Cette série vedette, vitrine de résultats exceptionnels de la recherche canadienne, rassemble parlementaires et experts en science et génie afin de fournir un apercu indépendant dans un forum non-partisan où le lobbying est strictement interdit. Cette série prestigieuse offre une occasion unique pendant laquelle des scientifiques peuvent communiquer leurs résultats les plus importants à un auditoire distingué qui comprend les décideurs qui comptent.

La série est co-commanditée par le PFST, qui regroupe plus de 25 organisations scientifiques et fonctionne sous l'égide de la Société Royale du Canada, et le CRSNG.


À la conquête des infections : en identifiant les microbes plus rapidement, les médecins peuvent sauver des vies et réduire les dépenses en soins de santé

conférence de
Michel Bergeron, Université Laval

Jusqu’à tout récemment, il fallait compter deux jours pour identifier le microbe responsable d’une maladie. Ce délai se traduisait souvent par le recours à une thérapie inappropriée, le mauvais choix de médicament et une augmentation des coûts du système de soins de santé.

Le professeur Michel Bergeron et son équipe de chercheurs ont fait un premier pas concluant vers l’accélération de l’identification des microbes à l’origine de maladies, et ce, dans les cabinets de médecin. Ils ont mis au point les premiers tests en temps réel qui permettent de détecter le streptocoque du groupe B et le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (les tests viennent tout juste d’être approuvés par la FDA). Le professeur Bergeron et son équipe s’attachent maintenant à élaborer des tests de dépistage d’une kyrielle d’infections ou de microbes redoutables, tels le SRAS et le Clostridium difficile (C. difficile). Leur objectif ultime consiste à créer un disque compact « intelligent » qui pourra décoder en un instant les empreintes ADN de nombreux microbes différents.

On s’attend à ce que la valeur du marché mondial pour ce type de dispositif novateur de détection rapide sur place atteigne 10 milliards de dollars américains en 2010. Pour le Canada, l’usage de cette technologie se traduira par des vies sauvées et par la création d’emplois de haute technologie et la mise au point de produits à valeur ajoutée.

Michel G. Bergeron, MD, FRCPC, est professeur et chef de la Division de microbiologie (Département de biologie médicale) de l’Université Laval, à Québec, et directeur scientifique du Centre de recherche en infectiologie de l’université. Le Centre, qui compte plus de 250 chercheurs et agents au sein de son personnel de recherche, est l’un plus des plus grands centres du genre en Amérique du Nord. Le Dr Bergeron est l’auteur ou le co-auteur de plus de 360 publications scientifiques et est membre du comité éditorial de six revues internationales. Il a été président de la Fondation canadienne Louis Pasteur.

Une interprétation simultanée sera assurée dans les deux langues officielles.

DATE: jeudi le 10 mars 2005 de 7 h 30 - 9 h 00
LIEU : Salle 200, Édifice de l'ouest, Colline parlementaire, Ottawa
CÔUT : Aucun frais pour les membres de la Chambre des communes, Sénateurs et le média. Autres : 10$

Veuillez vous inscrire d'ici le lundi 7 mars, auprès de Donna Boag, coordonnatrice, courriel : pagse@rsc.ca, tél. : (613) 991-6369

Organisé par : Le partenariat en faveur des sciences et de la technologie (PFST)

COMMANDITAIRES :
- le président du Sénat, l'Hon. Daniel Hays
- le président de la Chambre des communes, l'Hon. Peter Milliken
- Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG)