Menu principal
 

PETIT-DÉJEUNER AVEC DES TÊTES À PAPINEAU


  Qui sommes nous?
Petits déjeuners
Symposium
Membres
Organisations de soutien
Dossiers parlementaires
Études PFST
PFST-Industrie Canada
Sciences et génie à la page
Protection de la vie privée
 
 

Cette série vedette, vitrine de résultats exceptionnels de la recherche canadienne, rassemble parlementaires et experts en science et génie afin de fournir un apercu indépendant dans un forum non-partisan où le lobbying est strictement interdit. Cette série prestigieuse offre une occasion unique pendant laquelle des scientifiques peuvent communiquer leurs résultats les plus importants à un auditoire distingué qui comprend les décideurs qui comptent.

La série est co-commanditée par le PFST, qui regroupe plus de 25 organisations scientifiques et fonctionne sous l'égide de la Société Royale du Canada, et le CRSNG.


Les invasions aquatiques : bientôt dans un lac près de chez vous

conférence de

Hugh MacIsaac
Great Lakes Institute for Environmental Research, University of Windsor

L'arrivée au Canada de diverses espèces envahissantes, comme le virus du SRAS, l'agrile du frêne et l'anémie infectieuse du saumon, a causé des dommages importants. Nos lacs sont particulièrement vulnérables à l'introduction de nouvelles espèces – les eaux comprises entre le sud du lac Huron et l'ouest du lac Érié sont devenues l'un des « points chauds » de l'invasion des espèces indésirables au Canada.

Hugh MacIsaac étudie les nombreux facteurs qui ouvrent la porte à ces espèces dans les Grands Lacs, et de là vers les lacs de l'intérieur où elles présentent une grande menace pour la biodiversité. Le chercheur s’intéresse particulièrement aux œufs enkystés – « au repos » en quelque sorte – des invertébrés qui sont transportés dans le ballast des navires transocéaniques. Par exemple, le cladocère épineux provenant de la mer Baltique a envahi les Grands Lacs en 1982, et il se répand maintenant rapidement dans les lacs ontariens. En tentant de déterminer le rôle des humains dans la diffusion de ces espèces, les chercheurs peuvent prévoir quels lacs sont vulnérables à de telles invasions, et lesquels pourraient servir de réservoirs en cas d'invasions futures.

Professeur au Great Lakes Institute for Environmental Research, à l'University of Windsor, Hugh MacIsaac est également titulaire de la Chaire de recherche sur la biologie des espèces envahissantes, octroyée par le ministère des Pêches et Océans. Il a publié de nombreux articles sur les espèces envahissantes et il prononce régulièrement des conférences sur ce sujet dans le cadre de réunions scientifiques nationales et internationales.

Une interprétation simultanée sera assurée dans les deux langues officielles.

COMMANDITAIRES :
- le président du Sénat, l'Hon. Daniel Hays
- le président de la Chambre des communes, l'Hon. Peter Milliken
- le Partenariat en faveur des sciences et de la technologie
- le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG)

DATE: jeudi, 13 mai 2004 de 7 h 30 - 9 h 00