Menu principal
 

PETIT-DÉJEUNER AVEC DES TÊTES À PAPINEAU


  Qui sommes nous?
Petits déjeuners
Symposium
Membres
Organisations de soutien
Dossiers parlementaires
Études PFST
PFST-Industrie Canada
Sciences et génie à la page
Protection de la vie privée
 
 

Cette série vedette, vitrine de résultats exceptionnels de la recherche canadienne, rassemble parlementaires et experts en science et génie afin de fournir un apercu indépendant dans un forum non-partisan où le lobbying est strictement interdit. Cette série prestigieuse offre une occasion unique pendant laquelle des scientifiques peuvent communiquer leurs résultats les plus importants à un auditoire distingué qui comprend les décideurs qui comptent.

La série est co-commanditée par le PFST, qui regroupe plus de 25 organisations scientifiques et fonctionne sous l'égide de la Société Royale du Canada, et le CRSNG.


Accélérer la découverte de nouveaux médicaments

conférence de
D. Jed Harrison,
Département de chimie, Université de l'Alberta,
Edmonton (Alberta)

Au cours de la dernière décennie, le professeur Jed Harrison a joué un rôle déterminant dans le développement de la technologie des puces-laboratoires, laquelle représente l'une des trois tendances convergentes qui, espèrent les chercheurs, accéléreront la découverte de nouveaux médicaments et amélioreront l'évaluation de la santé des êtres humains. M. Harrison emploie les méthodes actuelles de fabrication de puces d'ordinateur pour mettre au point des puces biologiques destinées à la conduite de tests d'empreintes génétiques, d'analyses sanguines et d'analyses protéiques dans le domaine émergeant qu'est la protéomique. Ces puces constituent un outil puissant lorsqu'elles sont combinées avec le dictionnaire de la vie que bâtit le projet du génome humain et le vaste éventail de molécules médicamenteuses potentielles que proposent maintenant les nouvelles techniques de chimie. Pas étonnant alors que, partout dans le monde, le secteur industriel utilise maintenant la technologie des puces-laboratoires.

Né à Vancouver, D. Jed Harrison a obtenu un baccalauréat en sciences de l'Université Simon Fraser et un doctorat en chimie du Massachusetts Institute of Technology. Il a joint les rangs du personnel du Département de chimie à l'Université de l'Alberta en 1984. Ses travaux de recherche portent sur l'application de la technologie de microfabrication aux senseurs chimiques et biochimiques et à l'instrumentation. Environ 14 étudiants et chercheurs postdoctoraux participent au programme de M. Harrison. On lui a décerné plusieurs distinctions nationales et internationales, dont une Bourse Steacie du CRSNG et le Prix Heinrich-Emanuel- Merck reçus en 1996.

Une interprétation simultanée sera assurée dans les deux langues officielles.

COMMANDITAIRES :
- le président du Sénat, l'Hon. Daniel Hays
- le président de la Chambre des communes, l'Hon. Peter Milliken
- le Partenariat en faveur des sciences et de la technologie
- le CRSNG

DATE : mardi 7 mai 2002, de 7 h 30 à 9 h 00