Menu principal
 
  Qui sommes nous?
Petits déjeuners
Symposium
Membres
Organisations de soutien
Dossiers parlementaires
Études PFST
PFST-Industrie Canada
Sciences et génie à la page
Protection de la vie privée
 
 
Résumé des recommandations du PFST au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 2011

RÉSUMÉ

La relance de l’économie mondiale est en jeu. Même si, jusqu’ici, le Canada s’en est mieux tiré que d’autres, pour que la croissance de l’économie soit soutenue à long terme, il faut prendre l’engagement de construire un pipeline d’innovation qui permettra d’acheminer les meilleurs produits et idées jusqu’aux marchés, avec rapidité et efficacité. L’investissement dans les recherches fondamentales et dans ceux et celles qui les mènent est indispensable si l’on veut avoir une offre régulière d’idées pour le pipeline d’innovation, et le Canada a fait des progrès à cet égard. Toutefois, nous continuons de nous battre pour traduire des idées en solutions et en produits efficaces qui créent richesse et emplois. De fait, il y a des fuites dans le pipeline d’innovation qui empêchent les meilleures idées de donner tout leur potentiel économique.

Dans ce mémoire, nous avançons trois idées pour réparer le pipeline canadien d’innovation. Le
gouvernement peut stimuler l’innovation et raccourcir les délais qui s’écoulent avant que les
meilleurs produits et idées n’arrivent jusqu’aux marchés d’écoulement en regroupant les
organismes d’enseignement, de recherche et d’affaires en grappes d’innovation, il peut créer des emplois et stimuler l’innovation en rétribuant les entreprises canadiennes qui recrutent des
diplômés canadiens hautement qualifiés, et catalyser la productivité en diffusant les données, en particulier celles qui proviennent des recherches financées par les deniers publics, gratuitement et en ligne. Ces mesures sont indispensables à qui veut bâtir une économie du savoir dont dépend la croissance économique future du Canada.

Le Partenariat recommande au gouvernement :
• de promouvoir la création de grappes d’innovation pour catalyser la production et la transmission de connaissances entre les secteurs public et privé;
• d’offrir des stimulants aux entreprises pour qu’elles engagent des diplômés canadiens en recherche de pointe et de réduire le niveau des crédits d’impôt pour la recherche et le développement expérimental;
• d’élaborer une politique nationale sur l’accessibilité et la gestion des données qui contienne un engagement qui assure l’accès à long terme à la propriété intellectuelle et la protège.